x-pur crystal bottle
Désensibilisant en clinique

Désensibilisant ingénieux et naturel qui agit rapidement

Professionnels

Description

X-PUR Crystal is a water-based potassium oxalate in-office desensitizer made of natural acids and salts that quickly form insoluble calcium crystals. It provides effective patient relief for the general root, or exposed dentin sensitivity, in only a few seconds. This innovative blend rapidly blocks the fluid flow to help provide relief from sensitivity. It is uniquely different than other desensitizers on the market because it does not have to be refrigerated. For extra patient comfort, it can be warmed to body temperature or slightly above. X-PUR Crystal is efficient, cost-effective and safe.

Mécanisme d'action

L’émail, la dentine et le cément sont tous composés de concentrations élevées de calcium d’hydroxyapatite (HAp). X-PUR Crystal réagit avec l’hydroxyapatite pour former rapidement un fin précipité granulaire d’oxalate de calcium, tant à l’intérieur des tubules que dans la dentine vivante, de l’émail et du cément à des profondeurs de 7 à 12 μm. Ce précipité forme un enduit résistant à l’acide qui est biologiquement et chimiquement intégré au substrat sous-jacent de la dentine vitale.

Bénéfices

  • Biocompatibilité avec les tissus mous, efficace après une chirurgie parodontale
  • Peut être utilisé avec tous les systèmes adhésifs
  • Économique à l’utilisation : 1 site ≅ 2 gouttes ≅ 0,62 $. Bouteille de 10 ml ≅ 320 gouttes
  • Application facile : aucun assèchement, isolation ou polymérisation requis
  • Sans glutaraldehyde et HEMA : non-irritant et sans danger pour les tissus gingivaux
  • Effet de longue durée et application rapide et facile (saturer pour 20 sec. + repos pour 20 sec.)
  • Pourrait améliorer le gain d’attache gingival
  • Prévient le transfert des bactéries jusqu’à la pulpe
  • Ralentit le processus de déminéralisation et favorise la reminéralisation

Indications

  • Couronne : avant et après
  • Cément, racine et dentine exposés
  • Importante accumulation de tartre autour de la zone cervicale qui se prolonge jusqu’à la surface de la racine
  • Douleurs après le retrait d’un appareil orthodontique qui aurait endommagé la surface de l’émail
  • Chirurgie parodontale
  • Prophylaxie : avant et après
  • Agent de réhumectation
  • Temporisation
  • Sensibilité thermique
  • À la suite d’une restauration : amalgames, alliages, couronnes et incrustations
  • Blanchiment : avant et après

Ingrédients

Mélange d’acides et de sels naturels et organiques

Utilisations cliniques

  • Parodontite
  • Sensibilité dentaire
  • Blanchiment

Mode d'emploi

Ne pas effectuer de mordançage. La formulation au pH bas de X-PUR Crystal (qui se dissout instantanément sans endommager les tissus mous) ramollit déjà la boue dentinaire (« smear layer »).

Adultes

  1. Nettoyer et rincer la zone à traiter de tout débris (biofilm ou autres particules). X-PUR Crystal est plus efficace si la bouche est rincée avec de l’eau tiède et les dents brossées doucement sans l’utilisation d’un dentifrice.
  2. Placer 1 à 2 goutte(s) de X-PUR Crystal dans un godet. Davantage de gouttes peuvent être nécessaires selon la dimension et le nombre de dents à traiter.
  3. À l’aide d’une précelle, prendre une boulette de coton et saturer la zone affectée avec X-PUR Crystal pendant 20 secondes.
  4. Laisser sécher doucement pendant 20 secondes sans air, ou avec une poussée d’air, mais à une distance de 5 pouces.
  5. Si le résultat souhaité n’est pas atteint immédiatement, une deuxième et troisième application peut être effectuée sans danger pour les tissus mous.
scanning electron microscope image

* Image d’une microscopie électronique à balayage de la dentine péritubulaire extrêmement dense (hydroxyapatite de calcium) et des cristaux extrêmement petits situés sur la surface interne qui constituent des cristaux de calcium insolubles permettant de soulager la sensibilité du patient.

Conseils cliniques

Toute apparence de surface de couleur blanche givrée indique le blocage des tubules dentinaires. Peut être appliqué sur les surfaces humides ainsi qu’autour des marges des couronnes et sur les racines dentaires exposées qui ont une sensibilité au froid et à l’air. La polymérisation n’est pas nécessaire.

Réduit la charge bactérienne cariogène des patients fortement infectés

Raisons X-PUR Crystal Glutaraldehyde + HEMA
Effet désensibilisant* 97.5 46.6
Temps d’application 30-40 sec 60 sec
Interférence avec les systèmes adhésifs (l’adhésion se déroule dans la dentine intra tubulaire)) Non
Agit seulement dans la dentine péritubulaire
Possible
Les formulations à l’acide phosphorique peuvent affecter les restaurations
Interférence avec les systèmes autoadhérents Non Non recommandé
Potentiel d’irritation Non Oui
Isolation avec une digue dentaire Non Oui
Rinçage requis Non Oui

de réduction de perméabilité de la dentine lors d’utilisation de désensibilisants. Moyenne et écart-type présenté.

Effets des agents désensibilisants sur la perméabilité de la dentine et l’occlusion des tubules dentinaires.

Justine L. Kolker / Marcos A. Vargas / Steven R. Armstrong / Deborah V. Dawson, J Adhes Dent. 2002 Fall;4(3):211-21.
  1. Imagerie d’une microscopie électronique à balayage (SEM) de la dentine polie. Aucune boue dentaire (smear layer) ou bouchon (smear plugs) n’est visible sur la dentine. a. Un canal latéral est observé à l’intérieur de la dentine intertubulaire et est également dépourvu de boue dentaire ou bouchon (flèches noires). P : dentine péritubulaire; I : dentine intertubulaire. Unités de micron de l’image a = 5 μm. Unités de micron de l’image a = 2 μm.
  2. SEM du Seal and Protect, échantillon fractionné. Une couche de résine (RL) couvre la surface et infiltre les tubules avec un bouchon de résine (RP). Des structures globulaires sont présentes sous le RP à l’intérieur des tubules dentinaires (flèches blanches). Le RP obstruant le tubule montre la formation d’une poche (flèches noires). P : dentine péritubulaire; I : dentine intertubulaire. Unités de micron = 5 μm.
  3. SEM du Gluma. a. Surface supérieure. Une couche mince (C) est remarquée au-dessus de la dentine. Quelques tubules semblent être ouverts (OT) et quelques-uns semblent fermés (CT). Unités de micron = 2 μm. b. échantillon fractionné. Une couche mince couvre la surface de la dentine (flèches noires), se poursuit dans les tubules couvrant le mur (flèches noires ouvertes) et forme des ponts entre eux (flèches blanches). P : dentine péritubulaire; I : dentine intertubulaire. Unités de micron = 1 μm.
  4. SEM du HurriSeal. a. surface supérieure. La majorité des tubules dentinaires semble être ouverte. Unité de micron = 10 μm. b. échantillon fractionné. Une couche couvre la surface de la dentine (flèches noires). Des structures globulaires sont présentes dans les tubules dentinaires (flèches blanches). P : dentine péritubulaire; I : dentine intertubulaire. Unité de micron = 1 μm.
  5. SEM du D/Sense 2. a. surface supérieure. Une cristallisation (flèches blanches) couvre une partie de la dentine. Les tubules visibles semblent être ouverts. Unité de micron = 10 μm. b. échantillon fractionné. Une couche mince couvre la surface de la dentine (flèches noires). Les cristaux dans le tubule (flèches blanches) forment une masse assez dense, mais ne semblent pas être attachés aux tubules (flèches noires ouvertes). Un canal latéral sans cristaux est marqué par un * blanc. P : dentine péritubulaire; I : dentine intertubulaire. Unité de micron = 1 μm.
  6. SEM du X-PUR Crystal. a. surface supérieure. Environ la moitié des tubules dentinaires semblent fermés. Quelques cristaux sont visibles sur la surface de la dentine (flèches blanches). Unité de micron = 10 μm. b. échantillon fractionné. Une couche mince couvre la surface de la dentine (flèches noires) et se replie (* blanc) dans le tubule dentinaire. Sous ce remplissage, des cristaux ont formé une masse dense (flèches blanches) et sont très rapprochés du mur de la dentine (flèches noires ouvertes). Unité de micron = 1 μm.

Publications vedettes

The effect of oxalate-based desensitizers on the microleakage and shear bond strength of resin modified glass ionomer

The effect of oxalate-based desensitizers on the microleakage and shear bond strength of resin modified glass ionomer

X-PUR CRYSTAL: THE SCIENCE BEHIND

X-PUR CRYSTAL: THE SCIENCE BEHIND

Effect of desensitizing agents on dentin permeability and dentin tubule occlusion.

Effect of desensitizing agents on dentin permeability and dentin tubule occlusion.