Hydroxyapatite Nano Médicale

Composé de calcium et de phosphate présent naturellement dans l’environnement buccal


Indiqué par Santé Canada pour réduire les caries


Ingrédient de santé buccale de référence au Japon

sangi logo

MECHANISM OF ACTION

La composante principale de nos dents est l’hydroxyapatite (97 % de l’émail et 70 % de la dentine), une formulation à base de calcium de phosphate. Cet ingrédient est sécuritaire et hautement biocompatible. Les particules d’hydroxyapatite nano médicales(<mHAP>) pénètrent sous la surface de l’émail en procurant des ions de calcium et de phosphate de remplacement aux zones où les minéraux se sont dissous. Ce processus reminéralise l’émail déminéralisé et restaure son intégrité et son apparence translucide.

Reminéralise et répare la surface des dents

• Crée une reminéralisation comparable à un dentifrice au fluorure et inhibe le développement des caries, suggérant qu'un dentifrice à l'hydroxyapatite nano médicale peut être une alternative efficace aux dentifrices au fluorure.1
• Reminéralise les zones déminéralisées situées sous la surface de l'émail.2
• Reminéralise l'émail des dents plus efficacement que la salive et aussi efficacement que des agents au fluorure. Note : le fluorure engendre la reminéralisation avec la salive, alors que l’hydroxyapatite nano médicale reminéralise directement les dents.3
• Remplit et répare les déficits de surface récents de l'émail de la dent, restaurant l'émail endommagé à sa douceur originale.4
• Adhère aux bactéries ainsi qu’au biofilm et favorise leur élimination, protégeant contre la carie dentaire.5
• Élimine les taches blanches ainsi que les caries naissantes et restaurant l'émail à sa forme originale.6
• Protège contre l'adhésion du biofilm et les taches en réduisant la quantité de fissures auxquelles elles se fixent.7

illustrations showing nano mhap fixing microfissures on enamel surface
pictures showing difference between demineralized tooth and remineralized with nano mhap

Propriétés antimicrobiennes

• Absorbe les pathogènes parodontaux tels que les p. gingivalis et les candida, ce qui aide à réduire les risques d'infections des tissus mous buccaux.8
• Présente des capacités d'absorption des bactéries supérieures à d'autres formes d'hydroxyapatite.9
• Présente une sélectivité d'absorption forte des bactéries streptococcus mutans.10

illustration of mhap removing plaque
quantitative analysis precipitation out solution

Traitement de la sensibilité dentaire

Les nanoparticules d'hydroxyapatite médicale déposent une couche protectrice d’une qualité incomparable sur les tubulis dentinaires pour les bloquer, procurant ainsi un soulagement rapide et efficace de l'hypersensibilité dentaire chronique.

Remplit la dentine exposée et les tubuli dentinaires, protégeant contre l'hypersensibilité dentinaire.11

illustration of exposed dentin and tubules
photos of tubular occlusions

Histoire des dentifrices à l'hydroxyapatite médicale

1970:
Première forme d'hydroxyapatite créée par la NASA pour aider à restaurer les dents et la perte osseuse des astronautes suite aux missions au sein d’environnements sans gravité.

1978:
Sangi Co., Ltd. acquiert le brevet de la NASA et conçoit l’idée d’un dentifrice restaurant l’émail en utilisant la même substance que la structure des dents, l’hydroxyapatite.

1980:
Sangi lance au Japon le premier dentifrice réparant l'émail.

1985:
Études de Tokyo Medical & Dental University (1 an / 1026 enfants) et Asahi University (3 ans / 181 enfants)
Resultats:
• L’hydroxyapatite nano médicale a réduit significativement l'incidence de nouvelles caries de dents existantes ou nouvellement éruptées.
• Lors de l'étude d’une durée de 3 ans, la réduction fut aussi haute qu'entre 36 % et 56 %.

1993:
Le gouvernement du Japon approuve l'hydroxyapatite de Sangi comme un agent anticaries actif.

nasa logo

2003:
Sangi augmente les capacités de son hydroxyapatite en réduisant la taille de ses nanoparticules de 100 à 50 nanomètres (1 nanomètre = 1 millionième de millimètre), leur permettant de pénétrer plus profondément sous la surface de l’émail.

2013:
• En 35 ans, Sangi a vendu 100 millions de dentifrices à l'hydroxyapatite médicale.
• L'hydroxyapatite nano médicale est désormais le standard de référence au Japon pour combattre la carie.

2015:
X-PUR Remin reçoit l’indication de Santé Canada d’un dentifrice sans fluorure qui aide à réduire la carie.

x-pur remin box

Dentifrice à l'hydroxyapatite nano médicale

Tablettes de recommandation et échantillons patients » En savoir plus »

Références

  1. AMAECHI et al, Remineralization of Early Caries by a Nano-Hydroxyapatite Dentifrice, The Journal of Clinical Dentistry, 22(5), 139-143, 2011. [download]
  2. AMAECHI et al, Remineralization of Early Caries by a Nano-Hydroxyapatite Dentifrice, The Journal of Clinical Dentistry, 22(5), 139-143, 2011. [download]
  3. KANI et al, The Effect of Apatite-containing Dentifrices on Artificial Caries Lesions, The Journal of Dental Health 38, 364-366, 1988. [download]
  4. AMAECHI et al, Remineralization of Early Caries by a Nano-Hydroxyapatite Dentifrice, The Journal of Clinical Dentistry, 22(5), 139-143, 2011. [download]
  5. NISHIMURA et al, Demineralized Enamel Surface Microstructure after Brushing Using Toothpaste Containing Medical Hydroxyapatite under FE-SEM Observation, The Journal of Japanese Stomatological Society, 48(3), 199-210, 1999. [download]
  6. ARAKAWA et al, Reduction of Oral Mutans streptococci by Small-Crystals, 82nd General Session & Exhibition of the IADR, March 10-13, 2004. [download]
  7. ARAKAWA et al, Reduction of Oral Mutans Streptococci by Small Crystal Hydroxyapatite, The Journal of Dental Research, Vol. 83, 2036, Honolulu Abstracts, 2004. [download]
  8. AMAECHI et al, Remineralization of Early Caries by a Nano-Hydroxyapatite Dentifrice, The Journal of Clinical Dentistry, 22(5), 139-143, 2011. [download]
  9. ARAKAWA et al, Reduction of Oral Mutans Streptococci by Small Crystal Hydroxyapatite, Journal of Dental Research Vol. 81, A200-1478, San Diego Abstracts, 2002. [download]
  10. ARAKAWA et al, Adsorption Effect of Hydroxyapatite to Oral Streptococci, Journal of Dental Research, Vol. 83, 2036, Honolulu Abstracts, 2004. [download]
  11. KONDO et al, Study of Streptococcus Mutans Adherence to Hydroxyapatite, The Journal of Dental Health, Vol. 49, 614-615, 1999. [Article in Japanese]
  12. ARAKAWA et al, Reduction of Oral Mutans Streptococci by Small Crystal Hydroxyapatite, The Journal of Dental Research, Vol. 83, 2036, Honolulu Abstracts, 2004. [download]
  13. OHTA et al, Occlusion of Dentinal Tubules by Nano-Hydroxyapatite, The Journal of Dental Research, Vol 86, Special Issue A (New Orleans Abstract), 2007. [download]
  14. GUO et al, Effect of Hydroxyapatite Toothpaste on Vital Tooth Color, The Journal of Dental Research, Vol. 81, 1964, San Diego Abstracts, 2002. [download]